Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2014 4 03 /04 /avril /2014 15:45
Un début de solution

Je crois que ce qui pourrait me faire avancer dans mon couple c'est de me dire que l'homme et la femme sont différents... ouais, faut revenir aux fondamentaux.

Il y a des avancées, la femme se libère un peu, l'homme fait plus de choses dans la maison, mais au final, la femme a toujours une charge de travail bien plus élevée que l'homme.

Si déjà j'arrive à me mettre ça dans la tête, je me sentirais peut-être un peu moins spoliée au quotidien...

Je me rends compte que chez mes amies, qui me semblent être mieux loties que moi en moitié mâle... la balance est en fort déséquilibre également, mais elles le vivent plus ou moins bien selon leur degré d'acceptance (non ça ne se dit pas ?) et selon les moments aussi, j'imagine. Et surtout, certaines parviennent à demander à leur homme de faire telle ou telle chose par la douceur...
J'ai tellement de mal, moi. On m'a dit, parfois, que j'étais un peu trop brut de décoffrage, que je ne savais pas enrober les choses, que je fonçais trop dans le tas... ça doit être exactement ce qui m'empêche de demander avec moult sourires et courbettes à Léomath de bien vouloir donner le goûter à Miniléo parce que vois-tu, tu glandes sur ton ordi depuis que tu es levé (à 14 h) alors que je m'en occupe depuis 6 h ce matin, et puis j'ai une lessive à étendre, l'autre à plier et puis les courses à faire ainsi que etc. etc. etc.

Et puis je n'aime pas demander, certainement de l'orgueil mal placé, mais bon merde, on est deux dans le même bateau, non ? Il a des yeux pour voir.

Bref. Plus ça va, plus je me rends compte du nombre de femmes qui souffre de ce même déséquilibre qui m'énerve !!! Alors certes, ça ne fait pas avancer mon problème, mais ça me rassure. J'ai moins l'impression d'être avec l'homme le plus larvesque de la terre, j'ai moins l'impression que notre couple est voué à l'échec à cause de ça.

Du coup, je me dis : ah ok, c'est partout pareil à des degrés divers en fait.

Ca me fait voir les choses un peu différemment. Ca me permet de relativiser un peu et de me dire, ah oui, pour "ça" Léomath est limite pire, par contre, "ça" il ne le fait pas du tout et heureusement parce que je ne supporterais vraiment pas !

Du coup, je me dis que ça peut m'aider à ne pas m'attaquer au problème dans son ensemble pour l'éradiquer, bam ! Mais à prendre les choses une par une et évaluer le taux de gravité selon moi :-)

Prochaine étape : annoncer à Léomath qu'il va dorénavant faire sa propre lessive.

Il me reproche souvent de me plaindre alors que rien ne m'oblige à en faire tant. Que lui a un seuil de tolérance bien plus bas que le mien, alors pourquoi est-ce qu'il ferait des choses qu'il ne faisait même pas quand il était célibataire (MAIS PARCE QUE TU N'ES PLUS CÉLIBATAIRE !!!!). Il attendait toujours le dernier moment pour s'attaquer à son linge (notre première sortie à 2, après les tous premiers rendez-vous, ça a été à la laverie automatique... véridique et pas un bon souvenir... j'aurais dû me méfier !)... eh bien qu'il retrouve ses bonnes vieilles habitudes de célibataire.

J'y arriverai peut-être d'ici 22 mois, vu mon efficacité à mettre en place ce genre de choses.

Je pense que ma nouvelle psy va m'aider dans ce sens... si on arrive à se voir un jour.

Le premier rendez-vous a été raté, par sa faute. Elle avait noté le mauvais jour (échange par mail clair... notage dans son agenda pas clair).

Le 2e rendez-vous, gratuit du coup, s'est très bien passé. Je lui ai fait un tour d'horizon des protagonistes, on s'est bien comprises et les pistes de travail ont été établies. Elle est directe, chaleureuse... j'ai un bon feeling.

Le 3e rendez-vous a été raté également, par ma faute cette fois. Je me suis emmêlée les pinceaux entre l'heure de rendez-vous et l'heure à laquelle je devais partir du boulot... Un acte manqué ? Je ne pense vraiment pas parce que je réfléchissais depuis 2 jours aux sujets que je souhaitais aborder avec elle, notamment sur nos 2 semaines de voyage de noce... les vacances étant toujours un moment délicat à passer. Et beh du coup, on se reverra après... dommage...

Cette lente prise de conscience (déséquilibre des tâches tout ça) ne me permet pas du tout de me détendre du slip au quotidien, pour le moment... mais j'ai quand même l'impression que ça va dans le bon sens.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de 100 000 vérités
  • Le blog de 100 000 vérités
  • : ... et la mienne ! Juste mon grain de sel dans toute cette cacophonie.
  • Contact

Flux RSS 100 000 vérités

Recherche