Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2012 5 19 /10 /octobre /2012 17:30

banyuls-059.jpg

 

Lors de la dernière séance avec ma psy préférée, je m'étais jurée de prendre rendez-vous pour le mois suivant et non au bout de 2 semaines, comme je faisais jusque-là. 
Je me l'étais jurée, pour tenir bon, malgré ses arguments... qu'elle n'a pas donnée bien sûr. Je n'étais pas chez le coiffeur ou le garagiste qui veulent absolument te vendre quelque chose. J'étais chez ma gentille psy qui ne veut que mon bien !

Quoiqu'il en soit, j'ai bien fait ! Je souhaitais cette longue pause, parce que je m'étais rendue compte qu'entre deux séances, je me reposais trop sur elle quand ça allait mal. Genre : bah, j'ai rendez-vous dans 5 jours, je verrai avec elle... Comme si le fait de voir quelqu'un me dispensait de réfléchir par moi-même, de trouver des solutions, de prendre sur moi.

Lors de cette dernière séance toujours, elle avait soulevé une question que je m'étais empressée de mettre de côté : "Noooon, de ce côté-là ça vaaaa ! Bon, c'est vrai que c'est un problème récurrent qui m'a souvent gêné, mais en ce moment, ça vaaaa !"
Bien sûr, ce problème n'a pas mis longtemps à me re-bouffer la vie.
Mais !
Mais cette fois, je l'ai pris à bras le corps. Ce problème je l'ai identifié, sondé... je lui ai cherché une solution qui me convienne et puisse lui convenir à lui aussi... Léomath. Et... il ne me restait plus qu'à lui exposer... cette solution.
Bon, c'est un peu là que le bât a blessé. Ca ne s'est pas vraiment fait dans la douceur et la sérénité. Au bout de deux jours de boudage/chianterie de ma part, il a fini par me tirer les vers du nez mais le résultat a été plus que probant !! 

Avancée : être capable d'identifier le problème et de lui trouver une solution adéquate.
Reste à faire : savoir exposer cette solution à l'autre de façon adulte et respectueuse... hum hum

Par ailleurs, en début de semaine, pour la première fois, j'ai ressenti ce qui m'agace d'habitude dans nos échanges avec Léomath. Je l'ai ressenti mais sans la morsure qui va avec, la sensation que je dois absolument défendre mon bifteck coûte que coûte, sous peine de me faire avoir.
Là j'ai identifié cette sensation, comme si j'étais sur une route et que je voyais la bifurcation qui mène à la crise ("c'est par ici, vous prenez cette voie et vous y serez dans 5 secondes !"), mais que je n'étais pas intéressée, concernée. Du coup, j'ai pris l'autre voie, sereinement. Et ceci s'est reproduit plusieurs fois depuis. 
Il y a une ou deux fois où la sensation était plus forte, du coup j'ai expliqué à Léomath que c'était le genre de moment où je pouvais réagir fortement parce que j'entendais "ça" quand il me parlait ainsi. Et il a su préciser sa pensée, qui était bien loin de ma perception. 
A un moment où ma sérénité avait été un peu débordée et où je m'étais un peu emballée, j'ai sentie que je pouvais tout à fait revenir en arrière. D'habitude, quand j'en suis là c'est déjà trop tard, je fonce droit dans l'engueulade et je ne fais surtout pas demi-tour... de peur de me faire avoir !!!
Là, j'ai senti que j'avais dit ce que je ressentais vraiment et que lui l'avait entendu. Et c'était bon, je pouvais passer à autre chose, revenir à notre bonne soirée sans avoir la sensation que je perdais un peu de mon âme en le faisant. Je pense que Léomath n'a pas vu qu'il y avait de ma part quelque chose de particulier, pour lui c'était naturel. 


J'étais heureuse de pouvoir expliquer ces avancées à ma psy, tout en ayant conscience qu'il s'agit de petites avancées, que le chemin n'est pas fini. Surtout pour la 2e partie. Il s'agit de prémices, je sens que ce n'est pas encore installé, que c'est fragile, que ça peut basculer etc.

Mais elle a été beaucoup plus confiante et enthousiaste que moi. Elle me dit que tout apprentissage se fait par étapes, que lorsque l'on commence à marcher on tombe souvent, puis moins souvent, avant de ne plus tomber du tout, oui. Mais pour elle, maintenant que je suis sur cette voie, c'est gagné ! Je vais dans la bonne direction.

Ensuite, on a fait notre traditionnelle séance d'hypnose. Cette fois, j'ai été consciente tout du long, j'ai entendu tout ce qu'elle me disait. Ce n'était pas voulu, j'aurais préféré dormir, mais j'étais moins fatiguée que la dernière fois et je n'ai pas réussir à partir suffisamment dans mes pensées.
Je n'ai pas appliqué tout ce qu'elle me disait (imaginer les lieux qu'elle me proposait etc.), je me disais qu'elle s'adressait à mon subconscient et que si je n'avais pas envie de visualiser un désert ou la "petite moi" que j'étais, il ne fallait pas que je me force. 

C'est marrant, mais je suis toujours un peu mal à l'aise quand la séance d'hypnose se termine. Comme si je n'étais pas tout à fait d'accord avec l'hypnose, à l'aise avec ce qu'elle "fait de moi", voit de moi quand je suis sans défense face à elle.
On parle très peu (prise de rendez-vous + paiement et puis au revoir) et j'évite le sujet de l'hypnose, même si elle me demande si ça s'est bien passé (oui oui). 

En tout cas, ça fait du bien de ressentir en moi, les changements de perception sur des situations qui me semblaient insolubles avant.

 

PS : La photo, c'est juste l'endroit où j'étais le week-end dernier... week-end qui fut excellent !

Partager cet article

Repost 0
Published by moi - dans Couple
commenter cet article

commentaires

teparlerdemavie 23/10/2012 09:39


J'ai vécu exactement la même chose que toi. Au début, j'avais le sentiment que j'en attendais trop de ma psy et que j'étais donc devenue incapable de gérer moi-même mes problèmes et puis, un jour
j'ai abordé le sujet avec elle et elle m'a dit un truc qui est resté gravé en moi : les réponses, vous les avez en vous, moi, je vous aide juste à les mettre en lumière! ça m'a fait tilt et dès
cet instant j'ai repris confiance en moi. 


Bonne continuation. Bises

100 000 vérités 23/10/2012 09:47



Ah c'est beau ça ! Et certainement très vrai !
Globalement ça continue à être nettement mieux ! 



sidonie 21/10/2012 09:05


je sais pas ce que j'ai fait, ça a tout grisé mon comm' !

100 000 vérités 21/10/2012 11:32



Je pense que c'est la trouille qui a tout grisé !!



sidonie 21/10/2012 09:04


oh non, ce n'est pas du septicisme du tout (fichue communication par écrit), c'est de la trouille !!! j'aurais peur de ce qu'on peut faire de moi qui ne
contrôle plus...


 

sidonie 20/10/2012 22:30


Ah oui ? Tu aurais pu l'emmener dans tes bagages ! J'aurais bien fait une séance d'hypnose moi !!!


 

100 000 vérités 21/10/2012 00:29



Ah ça te dirait d'essayer finalement ? 
Tu avais l'air assez sceptique jusque là :-) 



Paski 20/10/2012 22:25


1 mois !
Dans 2 semaines je suis en déplacement je crois, vers la Bretagne, ou un truc comme ça...

Présentation

  • : Le blog de 100 000 vérités
  • Le blog de 100 000 vérités
  • : ... et la mienne ! Juste mon grain de sel dans toute cette cacophonie.
  • Contact

Flux RSS 100 000 vérités

Recherche