Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2013 6 09 /03 /mars /2013 10:00

Sang.jpg

 

Et ma grossesse dans tout ça ? 

Eh bien on me fait des misères !
J'ai un peu l'impression de camper au labo d'analyses médicales du village d'à côté et de passer le reste du temps chez la généraliste, le gynéco, l'endocrinologue et autre radiologue ! Ah oui, j'oubliais aussi la sage-femme !

Et pourtant... je vais bien !! Du moins, moins mal que tous ces rendez-vous le laissent penser.
Suite à mes deux semaines sans sucre (hum hum), j'ai fait mon marathon de 4 prises de sang dans la même journée... je suis capable d'aller au labo les yeux fermés !
Le we qui précédait ce test ultime, j'étais chez mes parents pour notre traditionnel week-end des anniversaires du premier semestre. Je dois dire que n'étant pas très inquiète quant à mon diabète, j'ai fait un minimum honneur aux gaufrettes, bottereaux et autres cakes... question d'éducation ! 


Résultat d'analyse en main (que je n'ai pas pu lire... il n'y avait pas les fourchettes de résultats à côté), je suis allée au rendez-vous supplémentaire que le gynéco m'avait donné, pour surveiller le poids du bébé.
Bonne nouvelle, celui-ci a non seulement repris du poil de la bête mais il en a profité pour tourner... ça, c'est fait !
Par contre, mon (beau) gynéco (sans blouse blanche) a confirmé mon diabète. Grrrrr ! Je pensais honnêtement que le premier résultat était un faux positif !!

Je lui ai fait part de mes interrogations sur le poids de mon bébé, rapport au diabète. Il m'a dit qu'il trouvait ça très rassurant qu'il en ait repris (du poids) justement, parce que du diabète sur un poids plume, c'est encore plus inquiétant. Ah...

Bref, il m'a dit que la prochaine étape maintenant, c'était l'endocrinologue. Grumbbffl !

J'ai pu avoir rendez-vous assez rapidement, avec un petit bout de femme très jovial et dynamique. Elle m'a tout de suite dit, en regardant mes résultats : "Ah la la ! Les gynécos ont tendance à s'affoler pour rien !!"
Là, je me suis dit qu'on allait être copines toutes les deux !! 

Elle m'a posé un milliard de questions sur mes antécédents puis m'a demandé ce que je mangeais lors d'une journée-type. Et m'a dit de ne rien changer ! Re-aahhh ! 
Et puis elle m'a dit que pour être sûre, elle allait quand même me donner un dispositif pour vérifier la glycémie deux fois par jour, mais en gros, elle n'était vraiment pas inquiète. Je suis donc parée pour me piquer... mais n'étant pas une toxico très accro encore, j'ai besoin d'alarmes pour penser à le faire :-p

Je pensais m'en être bien sortie... mais elle a demandé à tâter ma thyroïde... elle ne doit pas être endocrino pour rien... et a trouvé un petit nodule. Elle a tout d'abord repoussée l'analyse de la chose pour après l'accouchement puis est revenue sur ce qu'elle disait, pensant que ça pouvait être embêtant pour le bébé.
Nous voici donc partie pour une échographie et... une autre prise de sang pour vérifier tout ça.

Ben voyons... ! 

A suivre... 


 

En attendant, Gisèle va bien [mon neveu de 3 ans voulant à tout prix connaître le nom du bébé, j'ai regardé le saint du jour prévu pour l'accouchement, pas de bol, y a pas de nom de garçon], du moins il bouge sacrément.

Léomath avait beaucoup de mal à le sentir au début (faut dire qu'il a une patience limitée et le bébé ne bougeait pas à la demande), mais maintenant il s'en donne tellement à coeur joie à tout moment que le futur papa peut s'émerveiller avec moi de tout ce dont il est capable... même d'avoir le hoquet, ce qu'il a souvent.

Je me dis qu'après l'accouchement, ça doit faire bizarre de ne plus rien sentir dans son ventre ! Cela dit, on passe rapidement à autre chose je pense !!

Partager cet article

Repost 0
Published by moi - dans Grossesse
commenter cet article

commentaires

catcat 21/03/2017 22:38

Salut les filles! J`ai une super nouvelle pour vous !!! La clinique ukrainienne où j’ai réaliser mon recours au pma a ouvert un burreau à Bruxelles ! Rue Rond point Schumant 6, au 5 étage cabinet 531.
Maintenant, pas besoin d’aller à Kiev pour la consultation personnelle! Donc tous les informations sont devenues plus proches et plus simple à trouver =D
Pourquoi autant des compliments pour ce centre de procréation? J’ai eu une belle expérience du fiv avec donation d’ovocytes. Après avoir perdu l’espoire dans les cliniques françaises !
Je suis attente de l’endométriose. Les trompes de Fallope obstruées ! Ce fait à été découvert par mon médecin après 1 ans d’essays inutiles de tomber enceinte. On m’a dirigé alors au centre pma à Bordeaux. Là j’ai fait trois tentatives de fiv avec mes ovocytes. Malheureusement les deux premières ont été nulles. Et la troisième tentative m’a brisé le coeur. J’ai réussi de concévoir, mais la grossesse s’est terminée par une fausse couche... Une semaine et démie du bonheure et puis c’est fini en douleur et sang.
Je n’ai meme pas tout de suite compris ce qui s’est passé. Je dormais, je me sentais bien tout ce petit temps de grossesse. Et voilà qu’en pleine nuit j’ai eu les douleurs fortes qui m’ont reveillé. Mon mari a allumé la lumière et j’ai vu plein du sang. On a appelé l’ambulence et tout ça... Les medecins, les piqures pour faire sortir tout...Tel cauchemart ! Je sais que cela arrive assez souvent aux femmes. Mais c’est une toute autre sensation quand ça devient ta réalité.
Dire que j’étais moralement tuée c’est rien ! Surtout quand j’ai appris que la qualité de mes ovocytes n’est pas assez bonne pour concevoir. En programme de donation des cellules je perderai au moins 2 ans. Je pensais souvent au don d’ovocytes. Puisque le temps passe et moi je ne deviens pas plus jeune, évidemment ! Pour les homme l’age n’est pas aussi grave que pour nous . Il est bien plus facile d’etre un père « tardive » qu’une « mère après 40 » !!!
Et oui, j’ai 43 ans et je suis devenue une mère cette anné. L’histoire de mon miracle s’est commencé avec le don d’ovocytes. J’ai décidé de la faire à l’étranger.
Je ne vois pas le sens d’attendre la donation en France. Nous avons le manque éternel des donneuses. Il n’existe aucun méchanisme qui chiosis les donneuse d’après le phénotype. Donc l’apparence de l’enfant sera en 90 pourcents différente de celle des parents. A mon avis cea cause plein des troubles psychologiques pour l’enfant et sa personalité. C’est important de ressembler physiquement à sa famille.
En suivant ce principe, je cherchais les cliniques Européenes où il existe la solution. J’ai fini par trouver un centre pma à Kiev. Là ils ont la programme de donnation des cellules d’après les paramètres physiologiques des couples. Il n’y a pas du manques des ovocytes en Ukraine, tout simplement parce que les donneuses sont rénumerées. Donc ni file d’attente, ni situations confuses pour le future de l’enfant. Et n’oublions pas qu’à 43 c’est pas dans tous les pays que je peux faire fiv don.
J’ai pris un rendez-vous dans cette clinique à Kiev..... Service clientel est merveilleux, tout en français. J’ai été acceptée pour le dossier du Fiv don. Mais moi, j’ai du aller en Ukraine pour la consultation et rdv et traitement. Maintenant c’est plus facile, puisque la consultation est possible à faire à Bruxelles.
Acceptée sans faire le file d'attente. Après le transfert j'ai eu mon +, puis la pds a prouvé le résultat. Mon niveau de HGC s'augmentait, mais j'avais toujours peur de faire une fc encore une fois.
Heureusement la grossesse se déroulait sans problèmes. Donc peu à peu j’ai plongé dans le quotidien d’une future maman. Je pouvais faire les sorties, magasins... Je me sentais en forme. Je pratiquais aussi le yoga pour les enceintes. Une grossesse merveilleuse, qui effaceait les clichés de la « grossesse tardive ».
L’accouchement se déroulait normallement. Trois jours avant d’aller à maternité je sentais les petits douleurs similaires aux douleurs des règles. Puis les contractions qui devenaient plus fréquentes. A l’arrivé dans la maternité le monitoring a motré que le col est déjà ouvert à 2 cm. Donc on m’a proposé de faire un bain. Cela a un peu réduit les douleurs. Après le bain - col à 6cm. On me pose en péridurale. J’ai prouver plusieurs poses pour accoucher... En ayant poussé 3 fois la tete du bébé apparaisse !!!! J’étais tellement heureus et étonnée :D Après que mon fils fut sorti complètement , un peu plus tard sort le placenta. Tout entier sans complications.
Le 20 novembre j’ai accouché un beau garçon Antoine. 51 cm et 3kg800 , qui aujourd’hui se porte très bien. Je suis la plus heureuse maman au monde =D Je souhaite que toutes les femmes qui veulent avoir un enfant le réussissent ! Bon chance les filles !

sidonie 09/03/2013 14:48


Ah mais j'avais pas compris que tu avais un nodule... Zut alors ! Que de tracas !!!


Ce que je trouve chouette, c'est que tu sembles rester zen malgré tout...

100 000 vérités 09/03/2013 16:04



Beh je me dis, peut-être à tort, que ce n'est rien.



Présentation

  • : Le blog de 100 000 vérités
  • Le blog de 100 000 vérités
  • : ... et la mienne ! Juste mon grain de sel dans toute cette cacophonie.
  • Contact

Flux RSS 100 000 vérités

Recherche