Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2013 6 05 /01 /janvier /2013 12:35

Inondation.jpg

 

Cette année on fêtait Noël chez mes parents, chacun son tour. On est resté plus de 10 jours ! Ca ne m'était pas arrivé depuis mes 18 ans, ma mère n'y croyait pas !!

- Noël a commencé le vendredi 21 au soir : écho morphologique où le gynéco a cherché la petite bête dans tous les recoins de mon utérus. Il ne l'a heureusement pas trouvé. Tout va bien et notre petit bonhomme est pile au milieu des courbes de taille et de poids... parce que oui, c'est un garçon !

Alors déception ? Eh bien non ! L'impression que si ça avait été une fille je me serais sentie plus proche d'elle, dans le sens où "je sais comment ça marche" mais là, ce sera une découverte. Je lui appliquerai peut-être moins de sentiments plaqués du coup.

 

- Durant le séjour chez mes parents, premières critiques de ma mère sur Léomath... tiens ça fait donc ça d'entendre son homme critiqué par sa mère ? Elle s'était abstenue jusque-là, mais j'imagine qu'avec un long séjour comme ça c'était inévitable. J'ai même eu droit à : "Vous choisissez quand même de drôles de maris toi et ta soeur", tiens, prends ça dans les dents Sido ! :-)
Bah c'est pas agréable, d'autant plus quand elle souligne quelque chose qui me gène moi-même, quand elle met le doigt sur ce qui me pose problème, entre autres.
Mais j'ai été assez fière de ma réaction. Je lui ai dit que c'était un problème, que ça me gênait également, mais sans faire de surenchère. En gros, ce n'est pas son problème.
Et là où j'ai été encore plus fière, c'est que cette discussion m'a fait réfléchir, bien sûr... j'y ai beaucoup pensé, mais malgré tout, ça ne m'a pas mis en froid avec Léomath, je ne lui ai pas fait porter le poids de la discussion, de ce que ça a remué en moi.

J'ai suffisamment à gérer avec mes propres énervements face à lui, si en plus je dois lui balancer ceux de ma mère, on ne va pas y arriver.

De manière générale, ce séjour s'est bien déroulé entre nous. Je me souviens d'un des premiers dans ma famille, où je m'étais sentie très bien avec les miens, ça c'était super bien passé, bonne ambiance tout ça... par contre, gros fight avec Léomath. On s'était pris la tête plusieurs fois, il ne comprenait rien, se mettait à part etc. Et ça s'était terminé avec lui qui fait la gueule (extrêmement rare), même si les autres n'avaient rien vu.
J'ai compris après coup que je l'avais laissé tomber, j'avais agit normalement avec ma famille et m'étais étonnée voire agacée que lui ne se coule pas dans le moule.

Mais nos familles sont tellement (tellement, tellement, tellem...) différentes et le fonctionnement de la mienne l'avait heurté à bien des égards, il éprouvait au mieux de l'incompréhension... au pire, je préfère ne pas savoir !

Bref, j'attendais beaucoup moins de la fusion de Léomath et de ma famille cette fois. Je sais qu'il s'agit de deux univers très différents. J'essaie de profiter au maximum des miens, tout en restant connectée avec lui. Je ne lui en demande pas trop.
Alors forcément, ma mère tique, il n'agit pas comme elle le souhaiterait, il n'agit pas non plus comme je le souhaiterait dans l'absolu, en même temps c'est un homme, pas une marionnette en pâte à modeler.
Il n'y a pas eu de clashs entre nous... ma mère n'aurait juste pas choisi ce gendre-là pour moi... oh surprise !! 


Ces vacances de Noël, c'était aussi l'occasion de revoir la grande famille de ma mère avec le traditionnel rassemblement entre Noël et le Jour de l'an. Je me faisais une joie de revoir tout le monde. J'aime ces gens et l'ambiance de cette fête et j'avais loupé la dernière. Et puis surtout je me faisais une joie de présenter Léomath à ma famille et ma famille à Léomath, dans ce cadre-là tout particulièrement. 
Et ça me semblait important qu'il les connaisse mieux avant le mariage... 
Mais il était écrit que ce rassemblement se ferait sans nous. Une gastro d'une journée nous a tenu loin de ces festivités... grosse grosse frustration.

Juste après Noël, le grand-père de Léomath est décédé. Évènement traumatisant s'il en est. Non pas qu'il était particulièrement proche de lui, mais il a un rapport très compliqué avec la mort, elle le paralyse, le terrorise... bref sujet tabou. 
Encore une différence avec ma famille où on en parle librement, la mort des proches ou des moins proches, fait partie de la vie. D'ailleurs mes parents sont très investis au niveau local sur tout ce qui touche l'accompagnement des familles, la maladie, la mort, les enterrements etc. Autant de choses avec lesquelles Léomath a beaucoup de mal.

Bref, le décès du grand-père de Léomath a un peu changé notre programme. On a fait un détour par Paris, où se déroulait la crémation. Ca nous aura au moins permis de revoir une partie de sa famille. Il a du mal à voir la partie positive d'un tel événement, mais j'ai trouvé que c'était sympa de se retrouver tous ensemble après. On a pu annoncer nos projets pour 2013 : bébé et mariage (je n'ai pas bien compris comment il se faisait qu'ils n'étaient pas encore au courant mais c'est un autre problème).
Cet été, nous n'avions pas pu voir cette branche-là de sa famille (et donc le grand-père également) alors que c'est la plus abordable pour moi (la branche ! :-p).

La suite demain...    

Partager cet article

Repost 0
Published by moi - dans Couple
commenter cet article

commentaires

sidonie 05/01/2013 19:41


Oh eh oh, je proteste !!!


Elle avait rien demandé Sido !!!!

100 000 vérités 05/01/2013 19:48



Beh oui, elle a juste été éclaboussée au passage ! Ca fait toujours plaisir...



Présentation

  • : Le blog de 100 000 vérités
  • Le blog de 100 000 vérités
  • : ... et la mienne ! Juste mon grain de sel dans toute cette cacophonie.
  • Contact

Flux RSS 100 000 vérités

Recherche