Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juillet 2012 5 20 /07 /juillet /2012 13:10

chemin.jpeg

 

J'ai discuté avec Sido de ma copine et son collègue masseur.

Ca m'a ramené à l'époque où ma vision de la fidélité a changé.

J'étais avec mon copain depuis deux mois seulement quand mon chef m'a proposé de l'accompagner à la porte ouverte de l'un de nos fournisseurs, ce qui était assez inhabituel. Dès mon embauche, le courant était très bien passé avec lui. Mieux, quand on était seul dans son bureau il y avait toujours un double langage dans nos échanges... Il y avait une complicité évidente entre nous, voire un jeu. Cette invitation a été à l'origine du rêve qui a changé ma vision des choses sur la fidélité. 

Dans mon rêve, on se retrouvait seuls et très très près, et j'acceptais de l'embrasser ou de me faire embrasser, bref j'étais d'accord. Sur le moment, c'était comme aller jusqu'au bout d'une envie, d'un "test", ne pas juste se dire : j'aurais pu l'embrasser... mais le faire, réellement. 
Suite au baiser, je ressentais l'euphorie du moment, du baiser volé. 
Et puis d'un seul coup je me sentais mal... par rapport aux relations que j'allais avoir avec mon chef à l'avenir, sachant que l'expérience du baiser me satisfaisait et que je ne voulais pas m'engager plus avant dans cette voie et puis surtout mon chéri me venait à l'esprit. Et ça me mettait très mal à l'aise par rapport à lui, même si je n'avais pas l'impression de l'avoir vraiment trompé. Pour moi il s'agissait davantage d'une expérience sur ma capacité de séduction ; rien de grave par rapport à notre histoire, juste une parenthèse personnelle sur mes facultés de séduction. Mais je savais très bien que lui ne le prendrait pas comme ça, que pour lui ce serait purement et simplement de l'infidélité et qu'il ne me le pardonnerait pas. Il m'avait assez parlé de l'importance de l'honnêteté pour lui... et il y avait également le passif de ses parents. Il avait besoin d'être aussi rassuré que moi et après ça, ça ne serait plus possible.

J'avais la sensation que ce rêve était une sorte de mise en garde : Fais gaffe à tes agissements, ils ont des conséquences. Tu restes persuadée que tu as la capacité de séduction d'un escargot nain et moribond, mais ce n'est peut-être pas le cas... En fait non, ma sensation était plus forte que ça, c'était : Oui, il y a vraiment un "truc", du potentiel et si tu joues avec ça, tu ne sauras pas comment t'en dépêtrer. Ce que tu pourrais tenter pour "voir", pour te rassurer, pour regonfler ton ego, pourrait mettre fin à ce que tu veux construire par ailleurs.
En gros, j'avais l'impression que mon rêve m'avait donné la certitude que cet homme, je pouvais "l'avoir", sans passer par l'acte en soi et que rassurée sur ce point, je pouvais me concentrer sur ce que je voulais vivre et construire avec mon chéri.

A mon réveil et durant les jours suivants, ce rêve m'a laissé plusieurs sensations contradictoires : 
  • une sorte de triomphe personnel, j'avais l'ego reboosté à mort et je sentais fort mon pouvoir de séduction !
  • un malaise, celui ressenti pendant le rêve, par rapport à "l'après" avec mon chef... D'un côté, je voulais juste voir, me rassurer... et puis d'un autre la tentation d'aller plus loin : si c'était si simple et si bon de s'embrasser, s'il y avait de l'envie et du désir en face, j'aurais sûrement l'envie d'aller encore plus loin, dans l'interdit, dans l'excitant !
  • l'impression que ce rêve me montrait quelque chose de tout à fait possible, voire réel ; qu'il me donnait un avertissement pour que j'arrête de "chauffer" ces messieurs, parce qu'ils pouvaient réagir plus concrètement que ce que je pensais.

Contre toute attente ces sensations ont eu un effet durable sur moi puisqu'elles sont toujours d'actualité ou du moins elles ont transformé ma vision des choses, ma façon de considérer mon couple et mon rapport aux autres, en conséquence.
Et je crois que c'est pour ça que l'attitude de ma copine m'a choquée. Son comportement était trop éloigné de ma "nouvelle" vision, mais c'est sa vie, ses choix.

Partager cet article

Repost 0
Published by moi - dans Ma vérité
commenter cet article

commentaires

Sidonie 20/07/2012 19:42


En gros, ce que tu dis, c'est qu'une fois que tu as eu la certitude que tu pouvais plaire, tu n'as plus eu besoin de chercher à te le prouver, c'est ça ?


 


 

100 000 vérités 20/07/2012 19:45



C'est ça oui, alors que cette "certitude" m'est venue d'un rêve, donc très discutable, mais oui c'est bien ça.



Présentation

  • : Le blog de 100 000 vérités
  • Le blog de 100 000 vérités
  • : ... et la mienne ! Juste mon grain de sel dans toute cette cacophonie.
  • Contact

Flux RSS 100 000 vérités

Recherche