Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 16:02

mistake.jpgEtre confronté à une erreur que l'on a faite au travail c'est très inconfortable, humiliant, gênant, culpabilisant. On aimerait tellement pouvoir tordre la réalité ou se rendre compte que finalement non, faute il y a, mais de nous elle ne vient pas...

 

Ce matin, j'ai demandé à mon chef s'il allait enfin m'envoyer un texte que je lui demande depuis des semaines... ses retards successifs m'agacent, du coup je lui ai demandé de manière un peu affectée quand est-ce qu'il pensait m'envoyer ce fameux texte... à quoi il m'a répondu qu'il y avait une grosse merde à gérer avant... ouais, comme par hasard.

 

Il est revenu quelques minutes après en expliquant la grosse merde... j'ai tout de suite compris que c'était moi qui avait fait le document en question et qui avais commis cette erreur. Ce que je lui ai dit tout de suite. Il ne m'a fait aucun reproche, ça ne semblait même pas lui importer. 

 

Je ne l'estime pas beaucoup pour plein de raisons, mais être capable d'assumer les erreurs de ses employés sans les accabler de reproches, c'est une vraie qualité !

 

Erreur il y avait donc eu... mais la solution proposée me semblait un peu disproportionnée. Pour moi, on pouvait la laisser filer – parce que j'en étais l'auteur ? Honnêtement je ne pense pas, si ça n'avait pas été moi, j'aurais même insisté plus lourdement, là je me la suis fermée assez vite. 


J'ai pris mon téléphone et effectué toutes les démarches nécessaires au règlement de la situation. Ca m'a donné une contenance tout en montrant que je prenais les choses en main.
J'ai rapidement trouvé une solution beaucoup moins onéreuse que prévue et dans les délais impartis, ce qui ne nous semblait pas possible de prime abord. C'est assez soulagée que j'ai été exposer la solution à mon chef qui m'a remercié d'avoir été aussi efficace... genre j'étais son sauveur... quelle situation inconfortable ! Il me remerciait chaudement de trouver une solution "pas si pire" à un problème que j'avais créé...  je me sentais un peu pouilleuse du coup.  

Une fois que les choses ont été un peu plus calmes, j'ai expliqué à mon copain ce qu'il venait de se passer et le fait de l'exposer noir sur blanc, m'a mis face à ce que je ressentais : honte et culpabilité. L'amour-propre en prend un coup dans ces cas-là.
Je sais que cette erreur est due également à la désorganisation du moment et au fait que la chaîne de travail est rompue. Mon travail n'a pas été relu or il aurait dû l'être par une personne au moins... mais je n'aurais pas dû faire de faute à l'origine et j'aurais dû trouver quelqu'un pour relire le document.
Cet épisode me servira de leçon, je pense que je ne suis pas prête d'oublier de faire relire un de mes travaux !

Je viens de réaliser que ça fait un an aujourd'hui que je suis dans cette boîte... sacré anniversaire...

Partager cet article

Repost 0
Published by moi - dans Au travail
commenter cet article

commentaires

severine 01/02/2012 12:30


Kikoo !


L'humain est faillible ! Or, jusqu'à preuve du contraire, tu es humaine ! Donc...
Ce qui est beau et bien dans cette histoire, c'est la façon dont tu as réagi.
Bravo pour l'humilité et l'efficacité dont tu as su faire preuve.
Je t'encourage à te pardonner toi-même rapidement. Et concentre-toi sur le positif de l'histoire. car tu peux être fière, je pense d'avoir su si bien réagir.

100 000 vérités 01/02/2012 12:44



C'est vrai, il faut avoir l'humilité de se pardonner... Merci à toi !



Présentation

  • : Le blog de 100 000 vérités
  • Le blog de 100 000 vérités
  • : ... et la mienne ! Juste mon grain de sel dans toute cette cacophonie.
  • Contact

Flux RSS 100 000 vérités

Recherche