Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2012 7 25 /11 /novembre /2012 20:00

medium Guerrier scandinave

 

La dernière fois que j'ai vu ma psy, je me disais que je n'avais pas grand chose à lui dire... le début de la fin ? 
Tout s'était bien passé durant ce dernier mois, rien de notable à raconter avec Léomath, tout allait bien, la grossesse se passait bien... etc.
Et puis, au moment de partir à mon rendez-vous, Léomath se levait à peine et nous avons eu un échange anodin pour lui, trop lourd de sens pour moi. Je me suis sentie "envahie", non respectée en tant que femme en général et compagne en particulier. Du coup, agression et colère de ma part.
Je me suis dit que ça me faisait au moins ça à raconter à ma psy !

Et là, surprise ! Elle n'a pas eu la réaction à laquelle je m'attendais. Je pensais qu'elle allait me dire que j'avais été un peu trop impulsive, que j'aurais dû me poser 2 secondes avant de répondre, mais que quand même, Léomath exagérait...

Et en fait, elle m'a dit : mais pourquoi cette question vous a-t-elle tellement atteinte ? Qu'est-ce qu'elle a provoqué en vous ? Elle était anodine voire assez logique, vous auriez pu juste répondre non si vous n'étiez pas d'accord. Pour quelle raison avez-vous tellement été en colère ?

Et elle m'a parlé d'archétype. Est-ce que je voyais de quoi elle voulait parler ? Et m'a donné un exemple pour éclairer son propos, l'archétype du guerrier.

Elle m'a expliqué tout d'abord qu'il y a du positif et du négatif dans chaque archétype. Et c'est quand un archétype est beaucoup plus présent que les autres (que ce soit en positif ou négatif) qu'il y a un souci.
Et 2e grosse surprise, l'archétype du guerrier n'était pas un exemple pris au hasard, c'était celui qui me caractérisait parfaitement, qui était trop présent chez moi.

Pour moi, le guerrier évoque un homme courageux et meneur d'homme. Et l'autre versant : sanguinaire, voire cruel.
Rien de commun avec moi donc.

De ce que j'ai pu retrouver de l'archétype du guerrier, grâce à mes recherches sur Internet :

L'action du guerrier se définit sur deux plans :
- à l'extérieur : le modèle du guerrier commande de se mettre au service d'une cause

- à l'intérieur : il commande au guerrier de travailler sur lui-même, car c'est avant tout sur lui-même qu'il doit remporter une victoire
Qui dit guerrier, dit guerre. La guerre sainte possède un symbolisme important. Elle a pour fin, la destruction du mal, le rétablissement de la paix, de la justice, de l'harmonie, aussi bien sur le plan cosmique que social.

 

De ce que j'ai compris et retenu des dires de ma psy, il semblerait que ma piètre estime de moi, liée à cet archétype guerrier un peu trop présent, ferait de moi une furie qui a terriblement peur qu'on veuille asservir sa petite personne, abuser d'elle et de sa candeur et du coup, le guerrier en moi, est près à défendre la veuve (moi) et l'orphelin (moi), contre l'agresseur (Léomath) qui voudrait leur faire du mal ou les asservir.
Le problème étant que Léomath a bien des défauts, mais il est doux comme un agneau. Et j'obtiendrais bien plus de lui avec un "non" doux et argumenté qu'avec un "ah non mais ça va pas, espèce de sale exploiteur !! Tu vas arrêter de te servir de moi et d'attendre que je fasse tout à ta place, je ne suis pas ta bonne !!"

Mais allez dire ça à mon guerrier aussi...

Du coup, la séance d'hypnose a porté sur mon guerrier... histoire de le calmer, le rassurer et lui mettre des limites.

En sortant de la séance, je pensais avoir tout bien compris ce qu'elle m'avait dit. J'étais un peu sonnée de ce que j'avais appris, mais une fois de plus, j'avais l'impression d'aller dans le bon sens.

 

Et puis arrivée à la maison... eh bien je me suis rendue compte que malgré toute la compréhension du monde, mon guerrier semblait toujours un poil hérissé et il l'a bien fait comprendre à Léomath qui cherchait de toute évidence à l'asservir encore une fois... heureusement qu'il veillait au grain...


Bref, les jours suivant ont été pénibles. La séance n'a pas porté ses fruits rapidement, c'est le moins que l'on puisse dire. Les soi-disant agressions de Léomath se sont succédées et je n'arrivais pas à prendre le recul nécessaire pour entendre ce qu'il me disait au lieu de réagir brusquement et violemment, persuadée que je devais défendre mon bout de gras avant de me faire avoir définitivement.

Je ne pense plus du tout que mes séances tirent à leur fin, au contraire... je me disais en début de semaine que je n'en verrais jamais le fond... que j'ai de toute évidence une faille, une terrible mésestime de moi couplée à de l'orgueil qui me fait partir vers des directions contradictoires : peur de l'asservissement + agression décuplée pour dissimuler et vaincre cette crainte ; et je ne vois pas comment sortir de ce problème.

Partager cet article

Repost 0
Published by moi - dans Couple
commenter cet article

commentaires

anti snoring devices 27/01/2014 09:46

I am sorry that the meeting was not as successful as you had hoped for, but all in all, you got to know more about yourself. I am glad that the can only be improvement from here on and no case of deterioration.

sidonie 25/11/2012 21:23


C'est passionnant cette histoire de guerrier... Elle est bien ta psy !!! Et si tu n'en vois pas le bout, c'est que sans doute tu en es juste au tout début... Dans quelques temps, tu souriras et
tu te diras qu'en fait c'était juste ça...


En tout cas, j'aime ta façon d'écrire !


Gros bisous

100 000 vérités 25/11/2012 23:04



Merci !


Et ce que tu dis est rassurant... et vrai je l'espère. En tout cas, je serai sûrement contente de voir ça par écrit... plus tard !



Présentation

  • : Le blog de 100 000 vérités
  • Le blog de 100 000 vérités
  • : ... et la mienne ! Juste mon grain de sel dans toute cette cacophonie.
  • Contact

Flux RSS 100 000 vérités

Recherche