Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 14:06

3_hommes_et_un_couffin.jpg

 

Hier soir, je me suis retrouvée seule parmi trois hommes parlant bébé.

 

Quelle aubaine ! Le monde masculin m'est toujours apparu comme obscur, étrange et attirant. Attirant dans le sens où j'aimerais savoir comment ils perçoivent les choses... leur vision me paraissant tellement étrange, déformée, partielle... par rapport à la mienne, bien sûr, aucune objectivité là-dedans.
Et vu nos projets de bébé leur rapport à la paternité m'intéresse d'autant plus !

 

Hier soir, donc, j'étais entourée de trois hommes dans diverses situations :
Le premier a un enfant de... 4 ou 5 ans. Séparé de la mère de son fils avant sa naissance, il n'a pas vécu les tous premiers mois de sa vie à cause de conflits avec elle et le regrette beaucoup. Il a mis du temps à accepter l'arrivée de cet enfant, à se concevoir en tant que père, à être intéressé par cet enfant... mais se rend compte aujourd'hui que malgré la garde pas encore parfaitement partagée, sa vie tourne autour de son fils. Ses choix, ses envies, son avenir se bâtissent autour de lui.
C'est beau, c'est rassurant, ça m'a fait chaud au coeur.

 

Le second va être papa dans plusieurs mois, sa compagne est enceinte d'un mois seulement. C'était un choix de couple... enfin, surtout une énorme envie de sa compagne, qui arrive à la fin de la trentaine, le temps est donc compté. Lui, il a du mal à être emballé par cette idée. Il se dit déjà : vivement que la première année soit passée. Quand il a entendu le premier dire : "c'est pas très original mais je ne peux pas m'imaginer vivre sans lui", il a dit : ah bon ? pas très convaincu ou du moins pas convaincu de ressentir ça un jour.

 

Le troisième homme c'était le mien. Il a trop rien dit, a écouté ce qu'en disait les autres, surtout le premier. Il était plus intéressé par les origines de son fils, les circonstances de sa conception, son arrivée etc. 
Il m'a juste dit en aparté à un moment : les premiers mois vont être difficiles ! Sûrement... !

 

Moi, je me taisais, petite souris qui essaie d'emmagasiner ces infos et de se faire oublier pour ne pas les interrompre. 

 

La discussion a ensuite déviée sur un autre sujet brûlant, qui m'intéresse et m'inquiète à la fois : les problèmes de couples. Toujours menée par le premier homme (ah ah !) qui faisait référence à son couple passé, dont son fils est issu... et son couple actuel qui se porte encore plus mal que le précédent à cette époque-là... c'est dire !
Il évoquait les tensions, les séances chez leur psy de couple. Nous a donné en exemple ce que faisait sa compagne et qu'il ne supportait pas.
Là encore, je me suis faite toute petite, me sentant dans la peau d'un enfant qu'on laisse assister à une soirée d'adultes parce qu'on l'a un peu oublié... et qui se tient à carreau pour ne pas briser le charme.
Non pas que ce soit charmant d'entendre qu'un couple ami est en train de se défaire dans la souffrance. D'autant que les travers dont il parlait, faisaient un peu trop échos à ce qu'on peut connaître dans notre couple...
Mais une fois de plus, avoir son avis de mec m'intéressait, l'avis de sa copine m'est plus familier.

 

Qu'ai-je tiré de cette immersion en milieu masculin ?
Je me rends compte que je diabolise souvent les hommes. Je pars du principe qu'ils ne peuvent pas s'attendrir sur un enfant, qu'ils n'ont pas naturellement des sentiments doux, tendres... etc. Et quand j'entends comme hier soir cet homme de 33 ans, un peu macho, un homme avec tous les défauts et toutes les qualités que ça comprend, dire simplement que sa vie tourne autour de son fils et s'excuse de cette platitude... eh bien ça me rassure. Me fait dire qu'on n'est pas si différents que ça, que ma vision est très sexiste et misandre, que je n'ai pas assez confiance dans la genre masculin...
C'est pas très glorieux tout ça... et d'autant plus étrange que mon chéri est quelqu'un de doux qui exprime facilement ses sentiments.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by moi - dans Couple
commenter cet article

commentaires

sidonie 26/04/2012 18:08


Roooooooooo ben j'ai appris un mot !!! Je ne connais pas "misandre" !


Très intéressant ce que tu écris !


Et limite choquant aussi... D'où tu la tiens cette vision misandre ?


Des plaies qui ne sont pas refermées encore ?

100 000 vérités 26/04/2012 18:49



Si je peux t'être utile :-P


Bonne question...
Peut-être tout bêtement de la peur et du manque de confiance de/en ce que je ne connais pas, en l'occurrence, les hommes. 



Présentation

  • : Le blog de 100 000 vérités
  • Le blog de 100 000 vérités
  • : ... et la mienne ! Juste mon grain de sel dans toute cette cacophonie.
  • Contact

Flux RSS 100 000 vérités

Recherche